La lécanomancie est une technique de divination par le moyen de l’eau.

Il s’agissait de jeter des pierres précieuses dans l’eau et, par le son produit ou les reflets de lumière provoqués, d’en déduire certaines suppositions sur l’avenir.

Une autre méthode consistait à jeter de l’huile et « lire » les taches que cela produisait en surface de l’eau.

Termes grecs dont le premier est dérivé du mot bassin, et dont le second signifie divination. L’hydromancie est une technique qui consiste à lire l’avenir dans l’eau. C’est ce que les auteurs arabes appelaient « la vision dans l’eau ». Une discipline plus large est désignée par le terme technique de lécanomancie qui est la divination à partir des ondulations sur une surface liquide (eau, mais aussi huile, miel, lait et même sang) ainsi que sur les miroirs. D’ailleurs, la divination par l’eau est souvent liée à celle des miroirs.

Les liquides semblent avoir été, dans l’Arabie préislamique, un véhicule du sacré. En effet, dans les pays du Maghreb, pendant les guerres, cet art divinatoire fût très pratiqué pour prédire l’arrivée de l’ennemi pendant les combats.

L’une des méthodes était de jeter une goutte d’huile dans un vase remplie d’eau. On voyait alors les petits démons défiler les uns derrières les autres. Ces démons représentaient l’ennemi. Certains progressaient via la mer, les autres sur terre.